interlope

interlope

interlope [ ɛ̃tɛrlɔp ] n. m. et adj.
• 1685; angl. interloper « intrus »
1Vx Navire marchand trafiquant en fraude.
2 Adj. Mod. Dont l'activité n'est pas légale. Navire interlope. Commerce interlope. contrebande.
3 Adj. (1772 subst.) Cour. D'apparence louche, suspecte. « le monde interlope des femmes équivoques » (Balzac). Un personnage interlope.

interlope adjectif (anglais interloper, qui se glisse entre) Qui se fait en fraude : Trafic interlope. Équivoque ; qui n'a que des apparences louches : Un monde interlope.interlope (expressions) adjectif (anglais interloper, qui se glisse entre) Commerce interlope, nom donné, aux XVIIe-XVIIIe s., à la contrebande étrangère dans l'Empire espagnol d'Amérique. ● interlope (synonymes) adjectif (anglais interloper, qui se glisse entre) Équivoque ; qui n'a que des apparences louches
Synonymes :
- équivoque
Contraires :
- honnête

interlope
adj.
d1./d Dont l'activité consiste en un trafic illégal. Navire, commerce interlope.
d2./d Fig. Louche, équivoque. Milieux interlopes.

⇒INTERLOPE, subst. masc. et adj.
A. — Vx, subst. masc.
1. ,,Navire marchand qui trafiquait en fraude dans les pays de la concession d'une compagnie de commerce, dans les colonies où les navires étrangers n'étaient pas admis, ou dans les ports en état de blocus`` (Ac. 1835-1935; dict. XIXe et XXe s.).
Emploi adj. Vaisseau interlope (Ac. 1835, 1878; dict. XIXe et XXe s.).
2. P. ext. Commerce frauduleux. Synon. contrebande. Les Espagnols (...) autorisent par leur silence l'interlope pour les choses que leur commerce n'est pas en état de fournir (BAUDRY DES LOZ., Voy. Louisiane, 1802, p. 215). Il s'y ajoutait « l'interlope », c'est-à-dire la contrebande dans l'Amérique espagnole et le Brésil (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 28).
Emploi adj. Commerce interlope. Commerce qui se fait en fraude. Le commerce interlope et la contrebande peuvent seuls mettre des bornes aux énormes abus des compagnies privilégiées (SAY, Écon. pol., 1832, p. 204).
B. — Adj., au fig. Qui est d'aspect équivoque, dont l'honnêteté ou l'honorabilité sont douteuses. Synon. douteux, louche, suspect; anton. digne, honnête, honorable, respectable. Un restaurant interlope avec ses bols de riz au lait et ses crêmes tremblantes (HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 128). Des amateurs, d'anciens sportifs tombés dans la canaille, tout ce monde interlope qui gravite autour des salles de lutte et de boxe, lui conseillèrent de boxer (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 169).
Maison interlope. ,,Maison où se réunit une société équivoque et fort mêlée, et où l'on joue clandestinement`` (Ac. 1878, 1935; dict. XIXe et XXe s.).
Littér., emploi subst. Il y a Théophile Gautier et ses filles, Peyrat, sa femme et sa fille, Gaiffe, et un de ces interlopes quelconques, qui semble toujours faire le quatorzième de la société (GONCOURT, Journal, t. 2, p. 20 ds ROB. Suppl. 1970).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1685 vaisseau interlope « navire marchand qui trafique en fraude dans des pays concédés à une compagnie de commerce » (LA COURBE, p. 121 d'apr. FLUTRE ds R. Ling. rom. t. 25, p. 281); 1687 (MIEGE ds BOULAN, p. 110 : To interlope — faire le métier d'Interlope, trafiquer par mer au préjudice des droits et privilèges d'une compagnie); 2. 1755 « commerce maritime, frauduleux » (MIRABEAU, Ami des hommes, t. 3, p. 262); 3. a) 1755 « celui qui vit du commerce frauduleux » (ID., ibid., p. 382 : un tas d'interlopes et de fainéants); b) 1772 au fig. (VOLTAIRE, Lettre à Marmontel ds LITTRÉ : qu'on ait soutenu les feuilles des Desfontaines et des Fréron, parce qu'elles sont satiriques; je me suis toujours déclaré l'implacable ennemi de ces interlopes qui sont l'opprobre de la littérature); 4. 1841 « louche, douteux » monde interlope (BALZAC, La fausse maîtresse, Œuvres, II, 42 ds ROB.). Empr. à l'angl. interloper (ca 1590 ds NED), lui-même dér. du verbe to interlope (1603, ibid.) composé de inter- (correspondant au fr. inter-) et de lope, qui serait une forme dial. de to leap « courir, sauter » issu du vieil angl. (cf. le correspondant néerl. loopen « courir »); to interlope signifiant « courir entre deux parties et recueillir l'avantage que l'une devrait prendre sur l'autre », d'où « s'introduire, trafiquer dans un domaine réservé à d'autres ». Fréq. abs. littér. : 36. Bbg. BONN. 1920, p. 77. - BOULAN 1934, p. 110. - FLUTRE (L.F.). Termes commerciaux des XVIIe et XVIIIe s. R. Ling. rom. 1961, t. 25, p. 280. - KLEIN Vie paris. 1976, p. 33.

interlope [ɛ̃tɛʀlɔp] n. m. et adj.
ÉTYM. 1685, de Lacourbe; angl. interloper, de to interlope, formé de inter-, et de loopen, forme dial. de to leap « sauter », proprt « s'entremettre (dans une affaire sans en avoir le droit) ».
1 N. m. Vx. Navire marchand trafiquant en fraude (soit sur une côte réservée aux navires d'une autre nation, d'une autre compagnie…, soit dans les ports en état de blocus).
2 Adj. (1723, in Petiot). Mod. Dont l'activité n'est pas légale. || Navire, vaisseau interlope. || Commerce interlope ( Contrebande, fraude).Équipage interlope.
1 (…) il avait si bien manœuvré à coups de bank-notes, que l'équipage, matelots et chauffeurs — équipage un peu interlope, qui était en assez mauvais termes avec le capitaine —, lui appartenait.
J. Verne, Le Tour du monde en 80 Jours, p. 295 (1873).
3 (1772, comme nom; adj., 1841, in Höfler). Cour. D'apparence louche, suspecte. Équivoque, louche, suspect. || Monde, société interlope. || Milieu interlope. → Pègre, cit. 2. || Maison interlope et mal famée. || Personnage interlope.
2 Enfin, on commençait à parler de Malaga dans le monde interlope des femmes équivoques (…)
Balzac, la Fausse Maîtresse, Pl., t. II, p. 42.
2.1 La rumeur voulait que Victor fût un ancien proxénète à qui des revenus illicites auraient permis l'achat du restaurant. Le personnel était suffisamment interlope pour que la chose fût possible; la cuisinière était une obèse créature fort maquillée qui disparaissait à l'occasion au premier étage lorsque se présentait un client en mal d'amour rural.
Christopher Frank, la Nuit américaine, p. 19.
N. || Un interlope : un personnage interlope.
3 Il y a Théophile Gautier et ses filles, Peyrat, sa femme et sa fille, Gaiffe, et un de ces interlopes quelconques, qui semble toujours faire le quatorzième de la société.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 27 mars 1862.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intérlope — (Del fr. interlope). 1. adj. p. us. Se dice del comercio fraudulento de una nación en las colonias de otra, o de la usurpación de privilegios concedidos a una compañía para las colonias. 2. p. us. Dicho de un buque: Dedicado a este tráfico sin… …   Diccionario de la lengua española

  • Interlope — In ter*lope , v. i. [imp. & p. p. {Interloped}; p. pr. & vb. n. {Interloping}.] [See {Interloper}.] To run between parties and intercept without right the advantage that one should gain from the other; to traffic without a proper license; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • interlope — index accroach, balk, encroach, impinge, impose (intrude), infringe, intrude, obtrude …   Law dictionary

  • interlope — early 17c., a back formation from interloper, or else from INTER (Cf. inter ) + lope (see INTERLOPER (Cf. interloper)). Related: Interloped; interloping …   Etymology dictionary

  • interlope — intrude, butt in, obtrude Analogous words: *trespass, encroach, invade, entrench, infringe: interfere, interpose, intervene …   New Dictionary of Synonyms

  • interlope — [in΄tər lōp′] vi. interloped, interloping [prob. back form. < INTERLOPER] 1. Archaic to intrude on another s trading rights or privileges 2. to intrude or meddle in others affairs SYN. INTRUDE …   English World dictionary

  • INTERLOPE — n. m. Anciennement, Navire marchand qui trafiquait en fraude dans les pays de la concession d’une compagnie de commerce, dans les colonies où les navires étrangers n’étaient pas admis, ou dans les ports en état de blocus. Par extension et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • intérlope — (Del fr. interlope < ingl. interloper, comerciante que trafica sin autorización.) ► adjetivo Se aplica al comercio fraudulento que realiza una nación en las colonias de otra y a los barcos dedicados a este tráfico: ■ la policía detectó la… …   Enciclopedia Universal

  • interlope — (in tèr lo p ) s. m. 1°   Navire marchand qui trafique en fraude dans les pays de la concession d une compagnie de commerce, ou dans les colonies d une autre nation que la sienne.    Par extension. •   J ai bien peur qu il [le commerce… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Interlope — Sur les autres projets Wikimedia : « Interlope », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Interlope peut désigner : Le commerce… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”